Skip to main content

Le sang coule …et Pendant ce temps ,le Pds riposte et accuse l’opposition

La coalition Fal 2012 (regroupant les partis de la mouvance présidentielle) ne se fait pas de soucis face aux évènements et manifestations organisées par l’opposition sénégalaise. En conférence de presse hier  à Dakar, les forces alliées, Fal 2012, ont tiré  à boulet rouge sur la presse internationale et ont réitéré  leur soutien à leur candidat avant de préciser que les élections se tiendront  à date échue.

La coalition Fal 2012 est déterminée à mener le combat pour des élections apaisées au Sénégal même si l’opposition s’insurge  contre la candidature de Wade validée par le conseil constitutionnel. Les fervents défenseurs du pds  ( parti au pouvoir) ont traité le M23 ( opposition sénégalaise )  de tous les noms d’oiseaux  pour avoir été la principale cause de la situation actuelle du Pays.  » Le Bureau des Fal 2012 a noté que devant les défaites enregistrées par la mouvance adverse, M 23 , affaibli et rongé par les rivalités internes et des querelles de préséance , s’est radicalisé, pour se focaliser sur des actes suicidaires qui sont autant de fautes politiques de comportements irresponsables, lourds de menaces pour la paix, la sécurité et la stabilité du Pays » avertissent  les leaders du Fal 2012 dans une déclaration. Selon  Mamour Cisse , le porte-parole du jour , les leaders du  M23   ont servi, depuis des mois des discours mensongers, construits pour déformer la vérité et provoquer l’indignation et la révolte. Ce qui fait dire  à Djibo Leyti Ka que l’opposition s’est gouré sur la validité de la candidature de Wade. « Ils ont prétendu que le président Wade, en se portant candidat, avait violé la constitution. Cela est faux, archi faux » martèle l’actuel ministre de l’environnement avant de préciser que la candidature de Wade, en 2012 est régie par la constitution de 2001 et non par celle de 1963.

Rfm, RFI et France24, des médias qui attisent le feu

La  coalition Fal 2012  a tiré à boulet rouge sur certaines presses  qui donnent souvent des informations erronées sur le Sénégal. Les partisans de Wade citent en premier lieu  le groupe de presse  du chanteur Youssou Ndour et les deux médias internationaux à savoir Rfi  et France24. Le Bureau des Fal 2012 a tenu  à dénoncer « la façon, dont le groupe Rfm, en recourant à des images d’archives, appartenant aux évènements du 23 juin a cherché à manipuler l’opinion pour l’embrigader, en faisant croire que le Sénégal était en flammes » disent-ils dans la déclaration. Les partis de la mouvance présidentielle  ont  également déploré le comportement sélectif de certains observateurs étrangers, « toujours prêts à s’émouvoir quand un certain leader de l’opposition est menace ». «  France24 et Rfi sont des médias partisans. Ils n’ont aucune leçons à nous  donner » martèle le professeur Iba Nder Thiam fervent défenseur de Wade.

[youtube AGOy5Lqihro 640 480]

The following two tabs change content below.
basile
Journaliste blogueur qui vit d’internet, je fais partie du cercle restreint des journalistes sénégalais qui s’activent pleinement dans le blogging. Actuellement journaliste à Seneweb.
basile

basile

Journaliste blogueur qui vit d’internet, je fais partie du cercle restreint des journalistes sénégalais qui s’activent pleinement dans le blogging. Actuellement journaliste à Seneweb.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.