Skip to main content

Enseignement Superieur : Accord de partenariat entre le Sénégal et le Cap Vert pour la promotion de la recherche scientifique

Capture d’écran 2015-03-12 à 07.51.51En marge du sommet sur l’enseignement supérieur qui se tient à Dakar, le Sénégal et le Cap Vert ont signé hier un accord de partenariat pour renforcer leur coopération, mais aussi pour développer l’enseignement supérieur, et la recherche scientifique. La signature du partenariat a été effectuée en présence des deux ministres de l’enseignement supérieur des deux pays. Lire la suite

Dakar, Capitale de l’enseignement supérieur en Afrique

panel

Le Sommet continental sur la revitalisation de l’enseignement supérieur pour le développement de l’Afrique a débuté hier. Plus de 500 participants doivent prendre part à cette importante rencontre qui dessinera les beaux jours de l’enseignement supérieur dans notre continent. La cérémonie  a été présidée par Macky Sall président de la République du Sénégal qui avait à ses cotés la présidente de Trust Africa et de Madame Zuma présidente de l’Union Africaine avec la présence des décideurs, intellectuels, professeurs d’université . Durant son discours, le président Sall a exprimé toute sa satisfaction de voir un grand sommet organisé à Dakar. Lire la suite

Retour au Sénégal du journaliste blogueur Makaila: Reporters sans frontières écrit à Macky Sall

941785_10151236347107537_1143594436_nL’exil du Blogueur Tchadien Makaila en Guinée a fait réagir l’Ong Reporters sans frontières. Dans une longue lettre adressée au président de la République, l’organisation internationale de défense de la liberté de l’information, attire l’attention de Macky Sall sur la situation actuelle du Blogueur.

 » Dès son arrivée à Dakar, M. Nguebla a multiplié les démarches auprès des autorités administratives pour légaliser sa présence sur le territoire sénégalais. En 2005, il a introduit une requête en première instance auprès de la Commission Nationale d’Eligibilité dans le but d’obtenir le statut de réfugié politique.

Ce statut lui a malheureusement été refusé en novembre 2005. Makaïla Nguebla a sollicité, en mai 2011, l’aide de M. Abdoulaye Wade, alors président de la République du Sénégal, pour l’obtention d’une carte nationale d’identité. Cette dernière lui a été refusée » explique Reporters sans frontieres. Lire la suite

Prisonniers De Luxe : La Hantise De La « maladie » De L’incarcération

urgence-hopital
urgence-hopital

La prison , la prison, la prison rien que la Prison……

Chez eux, ce mot est synonyme de Lucifer, point de divergence qui les consume telles les ailes de l’enfer. Placés sous la coupe de Dame justice, ils résistent pour quelques jours avant de faire du « Dieuferou » ou  plonger dans ce qui s’apparente à un exorcisme fatal. Une pratique ancienne de nos ancêtres, qui faisaient avouer les sorciers ou démons du village. Souvent, ces derniers s’adonnaient à des révélations fracassantes sur leur « mode opératoire » ou méthodes mystiques d’envoûtement. Des nuits ensanglantées par le festin des sorciers qui se partagent le pied ou le bras d’un jeune innocent, capturé par les esprits maléfiques.

Ah ! Ces prisonniers de luxe sénégalais ! Qu’ils sont malades !!! Parlez-leur de la prison, de la Mac (maison d’arrêt et de correction) et vous réveillez en eux les démons de la maladie. Dans ce cercle vicieux de prisonniers de luxe capturés dans le cadre des enquêtes des biens mal acquis, vit un démon qui s’appelle Cancer, hypertension, problème cardiaque, entre autres. Ce démon ou  » Djiné Mac-mouna » se réveille en eux seulement lorsque le chemin qui mène vers « Rebeuss » est imminent, réel, vécu et soutenu par des révélations fracassantes, convaincus sont-ils, que les carottes sont cuites. Ils palpitent de l’intérieur, se cachent derrière des prête-noms pour faire appel à un ange blanc capable de les sauver du mal « bien acquis ». Lire la suite

Inondations au Sénégal : Les sinistrés crient leur ras-le-bol


Les sinistrés des inondations recasés dans les écoles ne sont pas souvent dans de très bonnes contions. A l’école Hlm Grand Yoff par exemple, les sinistrés vivent le calvaire, malgré l’aide apportée par certaines bonnes volontés et associations.

C’est une école sans porte avec seulement un mur de clôture qui nous accueille ce samedi 01 Septembre. Il est 14 heures, le soleil est au zénith. Un groupe de jeunes volontaires ( #sunucause) prend des photos à côté de jeunes enfants qui jouent dans la cour de l’école. De l’autre côté, juste à l’entrée, des femmes s’affairent aux préparatifs du repas qui sera servi aux sinistrés des inondations logés dans l’école des Hlm grand Yoff, dans la proche banlieue dakaroise. L’ambiance est plus au moins relax à cause du vent chaud qui souffle et les cris stridents des enfants. Après quelques pas, un jeune sinistré nous interpelle : « Bonjour !!! vous êtes journaliste ? ». Sans nous laisser le temps de répondre, il entame son récit.

Lire la suite