Skip to main content

Manifestations : Dakar brûle… Les ministres de Wade se cachent

Depuis le 23 juin dernier, date de la révolution sénégalaise (le peuple a eu raison sur le président qui voulait faire passer une loi instituant un ticket présidentiel nommant un vice-président), le Sénégal est sous haute tension.

La population ne pardonne plus au régime actuel. L’ erreur se paie cash. Les manifestations d’hier contre les coupures intempestives d’électricité en sont une preuve. Des jeunes sont descendus dans la rue pour manifester et saccager tout sur leur passage (édifices publiques, maisons de cultes, hôtels, restaurants …) rien a été laissé. Le ministère des Sports caillassé, la mairie des Parcelles saccagée et incendie, même le monument de la Renaissance (le Bijou du président) a failli faire l’objet de saccage.

Lire la suite

Manifestations du 19 Mars : Le Sénégal a frôlé le pire !!!!

La journée du 19 mars marquant le 11e anniversaire de l’alternance politique au Sénégal était prédite comme celle de tous les dangers. Presque tout le monde pensait que le sang allait couler à flot. Mais au finish …la montagne a accouché d’une souris.

Plus de peur de que mal, les sénégalais viennent de franchir une étape importante de la démocratie en manifestant « proprement » ce 19 mars. Un jour qui, selon certains, aurait été « le samedi de tous les dangers » mais, finalement, aucunes de ces prédictions ne se sont réalisées. Ceci prouve que la jeunesse sénégalaise est consciente et disciplinée même si, l’envie de voir un Sénégal nouveau est existant et fort.

Lire la suite

Sénégal : Le vent de la Révolution soufflera le 19 Mars à la place de l’indépendance

Le vent de la révolution venant des pays « Arabes» va souffler au Sénégal. En effet le patron du Groupe de presse Walfadjri vient de donner le coup d’envoi. En conférence de presse ce jeudi, Sidy Lamine Niasse a appelé tous les sénégalais  à une  grande marche de protestation ce 19 mars prochain, date d’anniversaire de l’alternance politique au Sénégal, pour dénoncer l’injustice qui règne dans le pays. Le sit in aura pour cadre la place de Protêt ou place de l’indépendance, rebaptisée par Sidy Lamine Niasse, « place Tahrir » du nom ce haut lieu symbolique en Egypte.

 

Lire la suite