Skip to main content

Barcamp by night

La deuxième édition du barcampgoree a connu un fait très particulier cette année. En effet les présentations de hautes factures sur la création de sites web, sur le CMS (Content Management System/ Système de Management de Contenu), sur le Processing (création d’animations graphiques), sur le 3D, sur le blogging, sur le jeu vidéo et des ateliers photo numérique ect, ayant rythmées la première journée, n’ont pas suffit à certains participants qui ont préféré continuer leurs présentations durant nuit.

On ne dort pas au Barcamp !!! Il est 22h14 à la cour de l’école Mariama BA de Gorée. Une petite lumière émanant d’un projecteur éclaire les lieux. A coté un groupe de barcampeurs s’affaire tout au tour. Ils continuent leurs présentations. Aussitôt l’information passe comme lettre à la poste. Certains barcampeurs qui étaient déjà au lit se retrouvent à la cour de l’école. Le fait semble être inhabituel mais informatique, informatique quand tu nous tiens.

Au menu du programme « barcamp by night », Android. Cette application mobile est présentée par Hovi un jeune informaticien. Il est assisté par un autre informaticien.

Comme lui d’autres présentateurs attendent aussi. Toutes les présentations se font à l’air libre à l’aide d’un vidéoprojecteur. Ordinateur aux genoux les participants sont plongés au cœur des présentations. « Le temps n’est pas compté, l’essentiel est de comprendre le sujet développé et ce sera ainsi pour toute la nuit s’il le faut » confie un barcampeur.

A l’intérieur de l’Amphithéâtre Djibril Ngom ,le décor est un peu différent.. Quelques chaises libres sont rangées juste à l’entrée. De petits groupes de barcampeurs se sont formés. Difficiles de les faire parler. Couché à même le sol, les yeux rivées sur son petit écran, Moustapha un étudiant à l’ESP (Ecole Supérieure Polytechnique) se sent fatiguer. Il ne peut plus tenir mais selon lui « pas question de dormir ».

Pour ne pas rejoindre Morphée Moustapha a trouvé la bonne solution « j’écoute de la musique, c’est un moyen pour moi de ne pas dormir »

Un autre jeune qui partage avec lui le podium de l’amphithéâtre transformé en dortoir explique : « j’ai beaucoup de chose à faire à la fois et pour le moment( …) je ne suis pas encore prêt à dormir »

« Je suis l’actualité en C­­ote -d’Ivoire sur twitter, ensuite je ferai un compte rendu de tout ce qui s’est passé durant cette journée » dixit Mandiaye un membre de l’équipe des jeunes avenants venus assurer la couverture médiatique du Barcamp.

Comme dans une boite de nuit, le bruit des claviers d’ordinateur résonne à l’école Mariama Ba.

La « danse » des applications, plateformes, logiciels, occupe la cour de l’école. Ainsi va le barcamp deuxième édition version bynight. Pour une nuit à Gorée le concept de cet événement a été bien compris par les participants.

The following two tabs change content below.
basile
Journaliste blogueur qui vit d’internet, je fais partie du cercle restreint des journalistes sénégalais qui s’activent pleinement dans le blogging. Actuellement journaliste à Seneweb.
basile

basile

Journaliste blogueur qui vit d’internet, je fais partie du cercle restreint des journalistes sénégalais qui s’activent pleinement dans le blogging. Actuellement journaliste à Seneweb.

One thought to “Barcamp by night”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.